Les femmes entrepreneures en Afrique

FIDIMA News

 

Les femmes entrepreneures en Afrique

S A V E Z – V O U S  Q U E . . . .
 
L’Afrique est depuis 2019 le leader mondial d’entreprenariat des femmes ?
 
Elles représentent 58% des personnes qui travaillent à leur compte, soit plus de 600millions de créatrices d’entreprises. Toutefois, cela ne résulte généralement pas de lavolonté d’entreprendre mais de la nécessité de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurfamille; et ce, compte-tenu de l’insuffisance d’emploi salarié.
 
Les femmes entrepreneures réalisent des bénéfices inférieurs en moyenne de 34 % àceux des hommes ?
 
Selon le rapport de la Banque mondiale, en 2019, que les entrepreneurs en Afriquesubsaharienne, travaillant dans les domaines à dominante masculine, ont les revenus lesplus élevés. Les revenus des hommes exerçant dans les secteurs où les femmes sontmajoritaires se situent à un niveau intermédiaire. Enfin, les femmes exerçant dans lessecteurs où elles sont marjoritaires, perçoivent les revenus les plus faibles.

 
Les femmes représentent un « véritable pilier de l’économie africaine » ?
 
Elles contribuent à hauteur de 150 à 200 milliards de dollars dans l’économie africaine.Mais les difficultés d’ordre financier freinent cette dynamique …
 
 
« La femme qui réussit est celle qui construit des fondations solides à partir des pierres qu’on lui a lancées. »
(Anonyme.)

 
 
Par Annissa Raharinirina, responsable de la communication institutionnelle de l’association FIDIMA.
Juillet 2021, NUMÉRO N° 1.